Loading...

Want to create awesome contents like this one?

66 CCN Seignobos Author: Magali Eymard Piquette

Genially description

Genial.ly

Social Share

Transcription

cROIRE A l'incroyable

Notre equipage

Mais où est Marine Lanier ?

Une mission dans le temps

Un monstre d'ami

Les souvenirs sur une image

Nous nous montrons tous les souvenirs que nous avons ramenés de notre aventure, sauf Jacqui, qui regarde tout seul son coquillage. Il le trouve un peu bizarre, mais il s’en fiche. Il essaie d’écouter la mer, mais ce n’est pas la mer qu’il entend. C’est un ricanement bizarre. Il décide de ranger cet objet dans un tiroir et d’attendre d’être rentré chez lui pour l’examiner. Une fois arrivés chez nous, nous admirons le magnifique paysage drômois. Dès notre descente du bateau, nous sommes accueillis par nos amis qui nous avaient manqué. Quelques jours après, nous avons décidé de proposer une exposition des photos de Marine, à la salle polyvalente du collège. Lors du vernissage, Méli-Mélo prend la carte qui nous avait servi à nous repérér au cours de notre aventure et les tirages des photos que Marine avait prises lors de son voyage dans le passé. On y voyait des traces de monstres, des parties de leur corps. Elle décide, bizarrement, de les tremper dans le lait de coco. Soudain, elle prennent vie ! Etonnés de ce phénomène étrange, nous décidons de transformer le titre de l’affiche de notre exposition. “Le passé reprend vie” aura certainement beaucoup de succès auprès du public. Jacqui a avec lui son coquillage. Il l’ouvre, sur les conseils de Méli-Mélo. Soudain, une petite bête furieuse lui saute dessus. Alors la Tigresse Sauvage l’attrape et la jette dans le bol de lait de coco. Quelques minutes plus tard, elle sort du lait et nous salue gentiment. Une bonne odeur de barbapapa se répand autour d’elle. “Oh, il est trop chou, dit Lisonero”. Heureusement que nous avions notre lait de coco : d’un magnifique objet peut sortir une terrible créature.

Les démons des océans

Un beau matin de juin, la classe de 6eme6 du collège Marc Seignobos, part en sortie scolaire visiter le chantier du nouveau collège de Beaumont. Le chantier est impressionnant, les élèves sont bouches bées devant le travail incroyable réalisé par les ouvriers. Un groupe de quatre collégiens aventuriers,Tara, Dorian le perdu, Tamaya l'aventurière intrépide et Clément Jones ) s’adresse au patron du chantier pour lui demander comment se passent les travaux. Tara, Dorian le perdu, Tamaya l'aventurière intrépide et Clément Jones vont partir du chantier, quand tout-à coup ils voient une énorme foule venir vers eux. Quand les quatre jeunes gens ont enfin restauré le calme, un ouvrier s'avance vers les collégiens-aventuriers et leur dit : "Nous avons découvert une vieille bouteille sous la terre, et il semble qu’il y ait quelque chose à l'intérieur"Dans la bouteille en verre, un peu rouillée, il y a des papiers. Les aventuriers décident de l’ouvrir : il y a un grincement. A l’intérieur, ils trouvent une lettre, une carte et des photographies. Ils lisent la lettre et constatent qu’une exploratrice, Marine Lanier, était partie pour aller à la rencontre de créatures disparues :

L'aventuredans une bouteille

Les jeunes gens décident de partir le soir-même, et rentrent chez eux pour préparer leurs affaires. Ils vont maintenant devoir aller chercher le véhicule s’ils veulent sauver l'exploratrice. Après avoir vu les photos et la carte ils savent où se trouve le véhicule que Marine a laissé pour ses futurs sauveteurs. Mais il est très loin. Ils ont pris le matériel nécessaire à leur aventure : de l’eau potable, de la nourriture, viande, pain, légumes, des torches, des armes (un poignard, un pistolet, des balles), des couvertures, des manteaux, des briquets, des cordes, des canons, de la poudre, des boulets, des cartes, des jumelles et des vélos ! Il ne leur manque plus que l'équipage. Ils en ont localisé des membres.

Sur la carte est écrit :

Embarquement, biscuits et turbulences temporelles

Le capitaine rassemble son équipage pour vérifier si tout le monde est là mais quand le capitaine appelle Jaqui, personne ne répond. Alors on commence à chercher Jaqui sur tout le navire mais, celui-ci reste introuvable !! Alors chacun s'assoit dans l'herbe et commence à attendre son arrivée. Soudain Janine dit : "Bon, on devrait déjà être partis depuis longtemps alors, allons y !" . L'équipage remonte dans le véhicule, quand tout à coup Jaqui sort de nulle part et monte à bord. L'équipage est soulagé de le retrouver. " Où étais-tu? " demande Lisonero. "J'avais oublié ma réserve de biscuits, alors je suis allé voir dans mon placard mais les seuls que j'ai trouvé étaient à la fraise et je déteste ce parfum. Me voilà parti à la boulangerie pour m'en acheter au chocolat mais malheureusement il n'y en avait plus. J’ai mis une éternité à me décider centre des biscuits à la cerise ou des à la vanille et évidemment j'aime les deux saveurs … j'ai finalement pris cinq biscuits à la cerise et cinq à la vanille . La boulangere était tellement âgée et tellement lente qu'elle m'a mis encore plus en retard que ce que j'étais déjà. Après avoir payé j'ai pris mes sacs de biscuits et j'ai couru jusqu'ici. D'ailleurs je vois que j'arrive juste à temps" dit Jaqui. " Oui, tu arrives juste à temps et maintenant que tu es là nous pouvons enfin lever l'ancre." dit Lisonero . " C'EST PARTI !Ils arrivent dans le véhicule à voyager dans le temps, Méli-mélo appuie sur le bouton qui indique la destination du "passé". Tout le monde attend dans un silence absolu, mais rien ne se passe. Alors Méli-mélo dit : "Vous croyez qu'il faut que je rappuie sur le bouton?". Et on n'a même pas le temps de répondre, que Tara, Méli-Mélo et leurs amis entendent un sifflement long, très long, il paraît infini. Soudain on n'entend plus rien, le sifflement s'est arrêté. La machine se met en route : elle va à une vitesse incroyable. Et tout d’un coup, pouf ! Ils arrivent dans une autre dimension, dans un autre lieu et une autre époque. Ils se regardent tous une fois, puis ils se précipitent vers les fenêtres. Méli-mélo dit à l’assemblée : “Ça y est, on est partis !”Ils voient alors un monde magnifique, il y a des animaux inconnus ou légendaires.

Ils semblent se trouver dans la mer des Caraïbes et dans cette mer il y a des pirates, cruels, bagarreurs, dévalisant les bateaux qu'ils croisent. Alors que les aventuriers discutent tranquillement en admirant le paysage, Maximomie aperçoit des pirates qui les poursuivent. Il prévient alors l’équipage : “ Barre à tribord, un vaisseau pirate nous attaque, c’est le Vengeur des Mers !” Alors le capitaine fit accélérer le bateau pour tenter de fuir, mais les pirates les rattrapent. Au moment où un pirate s'apprête à sauter sur le bateau des aventuriers du temps, un Kraken surgit de ľeau avec un hurlement terrible. Nous sommes enfin arrivés sur l'île en pleine nuit, il fait encore chaud.Tout l'équipage descend du bateau. Nous décidons de placer un campement pour la nuit. Le lendemain, nous partons visiter l'île, quand une créature bizarre nous attaque. Après cet événement, nous reprenons la route et d'un coup Marine Lanier sort d'un buisson. On croyait que c'était une autre créature bizarre ! Nous lui décrivons la créature que nous avons rencontrée. Elle nous dit que c'était un Big Foot et qu'il était très gentil. Alors Marine Lanier nous parle d'autres créatures comme le Kraken, le monstre du Loch Ness. Nous continuons notre visite de l’île, très fiers d'avoir découvert les créatures et l'exploratrice.

Bonjour, Si vous lisez cette lettre c'est que vous avez trouvé ma bouteille. Je vous demande alors de la lire attentivement. Je vais partir en quête d'anciennes créatures. J'ai laissé cette lettre au cas ou je ne revienne pas.Voici les étapes de mon itinéraire : Direction l' île magique pour rencontrer les licornes ; Ensuite j’irai au fond de l' océan pour observer le Kraken ; Puis, je pars dans la forêt amazonienne pour retrouver le Dahut ; Après dans les Higlands en Écosse pour découvrir les monstre du Loch Ness ; Je continue mon périple en gravissant l'Himalaya pour apercevoir le Yéti et le Big Foot ; la nuit d'après je tenterai d'accoster le Croque-Mitaine ; j'irai ensuite en Chine,approcher les dragons; de retour en europe, j'irai en Grèce pour atteindre les Hydres. Enfin je rapporterai des échantillons : poils,bave,cartilage,dent et corne pour recréer ces créatures dans le présent.Départ de mon excursion : le 03 novembre 2015 Arrivée : le 13 mai 2016PS : Ci-jointe la carte tracéeMarine Lanier

Soudain, un rugissement terrible se fait entendre, puis Marine Lanier dit : “Non ! Je reconnais ce rugissement, c’est l’un des pires monstres qui existe, il faut s’enfuir !”Elle n’a pas le temps de finir sa phrase qu’une abominable créature surgit d’un volcan. Il a des yeux hypnotiques, son visage ressemble à un fromage qui pourrit. Il est si abominable que quand Méli-Mélo y jette un coup d’oeil elle vomit instantanément. Sa peau est recouverte de pustules et elle est versicotée. Sa bouche crache un venin mortel et ses dents qui sont noires et acérées peuvent tailler le béton… Mais le monstre prend la parole et dit dans un sourire: Ne vous inquiétez pas, je ne fais que passer, je vais juste cueillir des noix de coco ! Nous sommes tous soulagés de ne pas finir dans le ventre de cet horrible monstre : On croyait que tu voulais nous manger ! Berk, répondit le monstre. Manger les humains, c’est dégoûtant ! Moi je ne mange que des noix de coco. Nous sommes étonnés, mais ravis de ne pas finir dans son estomac. On se pose un tas de questions : “Nous, dégoûtants? Pourquoi donc? Comme on n’est pas comme lui, on ne lui plaît pas ? On est différents. Pour lui, c’est nous les monstres ! On sent - à peu près - bon, donc pour lui, c’est trop monstrueux ! “Puis Méli-Mélo lui prend la parole. Il répond : Je vous trouve dégoûtants car j’ai goûté un monstre de votre espèce il y a très longtemps et depuis, je suis devenu végétarien ! Finalement, vous êtes plutôt gentils. J’ai un cadeau pour vous… à une condition … Quelle condition? lui répond-on. Que vous acceptiez d’être mon ami, rétorque-t-il d’un air timide. Mais bien sûr ! s’écrie Méli-Mélo. Nous n’aurions jamais cru devenir amis d’un tel personnage, mais nous avons appris à voir au delà de la seule apparence. WORB, notre ami, nous emmène un peu plus loin dans la forêt vers son logis. Il se penche vers le sol et nous tend une noix de coco et nous dit que le lait qu’elle contient a des pouvoirs magiques. Lorsqu’on trempe quelque chose dedans, ça l’embellit. De plus, cette substance a le pouvoir de donner, ou de redonner la vie à des objets ou à des animaux. Nous sommes ravis. Nous remercions chaleureusement notre nouvel ami. Nous décidons alors de lui faire à notre tour un cadeau : l’objet le plus précieux que nous possédons, c’est-à-dire l’appareil de Marine. Nous retirons la pellicule sur laquelle se trouvent les clichés qu’elle a pris, nous en installons une neuve et lui mettons de nouvelles piles. Il semble surpris, mais content de ce présent. Espérons qu’il en fasse bon usage ! Il nous accompagne jusqu’à notre vaisseau et nous propose de nous photographier devant. Nous lui faisons nos adieux, lui proposons nos biscuits à la cerise et à la vanille, et nous montons dans le bateau. Avant d’embarquer, Jacqui veut ramener un autre souvenir de notre voyage. Il se penche sur le sable avant de monter à bord et il trouve sur la plage un magnifique petit coquillage nacré. Il lui permettra de se rappeler toutes nos aventures. Chacun reprend son poste dans le véhicule, nous nous serrons un peu pour faire une place à Marine, notre photographe. Méli-mélo appuie cette fois-ci sur le bouton “futur” afin que nous revenions en 2017. Elle se souvient qu’il faut exercer deux pressions pour que cela fonctionne. Nous entendons de nouveau le sifflement étrange, puis nous reconnaissons notre chemin. Nous voguons vers notre époque et vers la Drôme.

Par les 6°6 du collège Marc Seignobos de Chabeuil, guidés par Marine Lanier

Créations littéraires et numériques, lectures par les 6°6 du collège Marc Seignobos de Chabeuil : Ahmed, Antoine, Bastien, Tess, Davina, Sara, Lison, Maxime, Clément, Axel, Quentin, Débora, Sauvane, Clément, Méline, Sacha, Sohane, Tamaya, Jade, Clément, Antoine, Salomé, Solène et Gabriel, accompagnés par Olivier Dufaut et Magali Eymard-Piquette. Photographies : Marine Lanier, Albert Khan et les élèves de la classe.

Full transcript

Inspírate con estos Genially