Loading...

Want to create awesome contents like this one?

68CCN Seignobos Author: Magali Eymard Piquette

Genially description

Genial.ly

Social Share

Transcription

Des clichés à travers le temps

chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 5

Chapitre 6

Un jour dans Crest, Marine Lanier rencontre la marinière du donjon. Elle sait que la marinière du donjon est une grande aventurière alors elle lui propose de faire un stage de photo en plein Crest ! Cette idée plait beaucoup à la marinière du donjon, alors elle accepte et toutes les deux passent une super journée ! Bien plus tard, Marine Lanier vient rendre visite aux 6eme 8 et remarque que la marinière du donjon est une élève de cette classe !Marine Lanier sort une photo de sa poche, c'est une montagne. Elle ne se sait plus exactement sa localisation. Elle se souvient juste que pendant le voyage il y a eu un passage dans le futur, qui l’avait amenée en 2100. Marine Lanier leur demande de retrouver cette montagne parce qu'elle se souvient d'avoir oublié son appareil et quelques photos là-bas. Elle veut que les élèves prennent certaines photos pour son exposition prévue quelques mois plus tard à Crest.

La plupart des élèves sont motivés pour ce voyage. Ils se préparent pour le grand départ, sur leur bateau " le Yellow Phenix ".Pour cette aventure, ils ont besoin:de beaucoup d'eau-de nourriture-de potions magiques (1dose = énergie, 2 doses = La guérison)- de sacs de couchage- de leurs animaux de compagnie-d'armes-du produits d'invisibilité-de lampes torches-de longues vue-de cartes marines-trousses de toiletteEtc…

Chapitre 4

Ça va faire une semaine qu’ils naviguent sur une mer déchaînée. Quand tout à coup, la marinière du donjon aperçoit des sortes d’images, photos sur la mer. Au départ, elle croit qu'elle est folle à cause de la bière qu'elle a bue. Alors toute l'équipe de 6e8 se précipite vers la marinière du donjon, tout le monde reconnaît les photos des vagues de Marine Lanier. Cela est peut être un signe…Tout d’un coup, le capitaine aperçoit un animal jamais vu. Il le surnomme le Poba car il a une tête d'hippocampe et un corps de baleine. Un peu plus plus loin, il distingue un nouvel animal qu’il surnomme le “Léonfau” car il a un corps de caméléon et une tête de faucon et il change de couleurs! Puis plus à gauche, un ours marin sort de l’eau: il a des pattes d'ours brun, une tête d’ours polaire et un corps jaune long de six mètres. Juste devant le bateau, un lamephenix, à la tête de lama et au corps de phénix s’apprête à plonger. Lorsque la créature voit l’appareil photo, il crache dessus. Le crachat du lamephénix est tellement puissant qu’il provoque un cyclone : les aventuriers, sur le Yellow Phénix sont emportés et pris dans une tempête. Leur embarcation s’échoue sur une terre inconnue. Des groenlandais qui exploraient les îles environnantes passent par là et demandent aux aventuriers ce qu’ils faisaient. Ils leur répondent qu’ils venaient d'arriver à cet endroit. Inquiets qu’ils ne sachent pas où passer la nuit, ils leur proposent de venir chez eux. Après s’être réchauffés dans leurs maison, ils décident de faire un feu de camp. Ils vont chercher à manger pour faire cuire de la nourriture autour du feu.

Ce matin-là, l'équipage est enfin au complet. Ils sont prêts. Leur capitaine a revêtu son habit d'apparat pour le jour du grand départ. Sur le pont, les marins, Amandine Jones et Emmaventure sont à leur postes. On entend les discussions animées de Wendy et José sans peur. Sur le pont supérieur, on aperçoit Gwendaventure et Méli-Mélo qui se racontent leurs dernières aventures. Tous espèrent arriver au port mais ils craignent aussi la tempête. Puis c’est le moment de lever l'ancre. Alors un cri s'élève : "En avant les 6'8 !!"Gérard commence à parler :- Ca va être très long surtout très dangereux.- Ne t'inquiète pas, répond Wendy, on va faire un bon voyage et surtout on va bien s'amuser.- Mais comment va-t on voyager ?demande Méli-mélo. - Avec le bateau de Marine Lanier, s’exclame Wendy.- Emmaventure se demande :- Comment allons-nous nous rendre en 2100? Gwendavanture propose : Grâce au portail temporel qui flotte au milieu de la mer dont Marine nous a parlé."C'est l'heure, tout le monde sur le bateau" crie le capitaine. En route pour l'océan atlantique ! Le bateau est en train de quitter le port, quand soudain on entend un flash infos à la radio. Le journaliste annonce un phénomène non prévu: un volcan sous marin vient d'entrer en éruption dans leur trajectoire. Alors l’équipage décide de changer de cap pour s'engager à prendre le portail du futur pour aller en 2100. Mais pour passer le portail, il faut attendre la pleine lune et être au milieu de l'océan à ces coordonnées précises : </br>à 28,304381 de latitude et à 45,703125 de longitude. Alors ils se rendent à ces coordonnées précises et ils attendent le lendemain.

Tout étonnés par l’amabilité de ces "monstres", ils les remercient, et voient qu’ils ont la même attitude que les humains. Ils poussent un cri de soulagement : Finalement, ceux qu’ils prenaient pour d’horribles créatures ne sont horribles que par leur physique. Les aventuriers expliquent aux monstres leur mission et qu'il faut qu'ils rentrent vite avec l’appareil de Marine. Les monstres leur proposent leur aide. En effet, ils connaissent Marine Lanier, ils l’ont croisée lorsqu’elle est venue en expédition dans leur région, elle les a même pris en photo. Mais ils se souviennent qu’elle avait établi son camp plus au Sud Est, près d’une montagne. Effectivement, ils savent qu’ils doivent trouver la montagne, nommée Le Qwant. Heureux de savoir où ils en sont, ils acceptent l’invitation de cette tribu et passent la soirée avec eux autour d’un feu de camp. La fête bat son plein : à Monster City, on ne boit pas d’alcool, mais des boissons magiques fluorescentes. JoséSansPeur est en pleine discussion avec le chef du village quand celui-ci lui propose son aide pour leur permettre de trouver plus vite le Qwant. Un des habitants du village, Mouïse, va les accompagner et ouvrir la mer devant le Yellow Phoénix. Ils arriveront plus vite à leur destination. Aussitôt dit, aussitôt fait : avec leur guide, ils arrivent en moins de quatre jours au pied de la montagne. Ils sont émerveillés de voir que cette région est peuplée de Phénix. L’un d’eux s’approche très près et emporte dans ses serres Mouïse et leur compagnon, Clémenceau. Ils le suivent, pleins d’inquiétude. Bientôt ils aperçoivent le nid du Phénix : il est rempli d’oeufs prêts à éclore et leurs deux amis s’y tiennent aussi. Ils ont l’air ravis et tiennent un objet à bout de bras. C’est l’appareil de Marine, qui dépasse d’une pelote de rejection de ces rapaces fantastiques. Un phénix, animal immortel, s’adresse à eux : ils ont vu dans leur futur que les aventuriers allaient venir, c’est pour cela qu’ils les ont attirés vers leur nid. “Marine a oublié son appareil, et nous en avons profité pour prendre quelques clichés à travers le temps, déclare l’oiseau. Nous nous doutions que quelqu’un allait venir le chercher. Nous avons donc préparé un portail temporel pour vous permettre de rentrer à bon port dans votre époque.”Leur mission se termine : rentrer chez eux ne prend qu’une minute et ils ont avec eux le précieux appareil et les pellicules. Cette expérience les a changés humainement : que d’aventures et de découvertes des autres et d’eux-mêmes ! Ce sont des créatures monstrueuses qui les ont aidés. Heureusement qu’ils ont dépassé leur première impression sur leur physique pour trouver la voie. Surmonter leurs peurs, devenir matures, accepter les différences : c’est aussi cela qu’ils ont trouvé avec l’appareil. Les photos développées remises à Marine lui ont permis de publier un nouveau livre “ Les aventuriers de l’appareil photo”, en collaboration avec les “6°8 du futur”. Ils vous invitent au vernissage de cette exposition.

Quelque part, un appareil photo

L'inventaire

L'aventure ... premier rendez-vous

Imaginations marines

En s’enfonçant dans la forêt sombre, ils trouvent un arbre rempli de fruits. Gwendaventure dit :-Chouette, enfin de quoi se nourrir !Soudain, un monstre apparaît, il est petit et gros, il a des yeux à ressorts avec un menton agressif et il n’a pas d’oreilles. Il a des mains aussi grosses que celles d’un géant avec des grosses griffes. Sa voix a un timbre dur et métallique. Il est aussi poilu qu’un gorille. Il ne mesure pas plus d’un mètre. Pourtant, il semble agressif. Amandine Jones, effrayée, propose de faire demi-tour. Malheureusement, ils se perdent dans la forêt. Ils finissent par trouver un petit cours d’eau qu’ils suivent. Au bout de quelques heures, ils finissent par arriver à proximité d’un petit village. Ils s’aperçoivent qu’il est habité par des monstres semblables à celui qu’ils avaient rencontré. Il y en a de toutes tailles, ils sont beaucoup plus nombreux qu’eux, ça ne sert à rien de les fuir, ils les rattraperont! Alors Méli-Mélo décide d'aller parler à un de ces monstres.Les aventuriers rentrent prudemment dans le village :- Bon...bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais moi et mes amis sommes perdus... Nous ne savons en quelle année nous sommes, ni où nous sommes...- Bonjour! Bienvenue, vous êtes à Monster City! Contrairement à notre physique nous ne sommes pas dangereux ! Eh bien nous sommes en 2100 au sud du Groënland! répond gentiment un des monstres.

Monstrueusement amical

Des clichés à travers le temps

L'inventaire

Monstrueusement amical

Imaginations marines

L'aventure ... premier rendez-vous

Quelque part, un appareil photo

Les aventuriers de l'appareil photo

Par les élèves de 6°8 du collège Marc Seignobos de Chabeuil, alias "les 6°8 du Futur", guidés par Marine Lanier

Créations littéraires et numériques, lectures par les 6°8 du collège Marc Seignobos de Chabeuil :Maëva, Amandine, Liselotte, Eloïse, Alizée, Emma, Aurélien, Clarence, Aaronn, Mélie, Gwendal, Victor, Mateo, Eva, Eléonore, Tom, Brice, Manon, Manon, Romain, Loïs, Sabrina, Valentin, Clément, accompagnés par Olivier Dufaut et Magali Eymard-Piquette.Photographies : Marine Lanier, Albert Khan et les élèves de la classe.

Full transcript

Inspírate con estos Genially