Loading...

Want to create awesome contents like this one?

tri sélectif Author: technologieboy

Genially description

Genial.ly

Social Share

Transcription

GO

More info

Ces déchets sont présents en grandes quantités ( 30 % des déchets rejetés par les français ). Ils peuvent être recycler ou incinérer. Le recyclage permet de réduire les volumes traités par la filière classique d’incinération.Dans un incinérateur les déchets sont transformés en énergie thermique ou électrique.lors du recyclages, les déchets sont acheminés vers des centres spéciaux où un rapide tri manuel tente d’en retirer les éléments non dégradables comme les pierres, le verre, etc. À partir de là, les déchets verts peuvent suivre deux voies distinctes : la méthanisation ou le compostage industriel.

Ces déchets peuvent poser plusieurs problèmes s’ils sont mal gérés :- Il faut entre 100 et 1000 ans pour que l'objet disparaise dans la nature (suivant l'objet) - Des nuisances visuelles pour le voisinage - S’ils sont exposés à la pluie, ces déchets peuvent polluer les nappes phréatiques ou endommager les sols.

En 2015, le pourcentage de Papier et Cartons à Recycler par rapport à la consommation de papiers et cartons en France était de 80,2%.L'industrie papetière est la première industrie du recyclage en France. Ce recyclage permet de réutiliser plusieurs fois les fibres de cellulose constituant du papier ou du carton, fibres issues d’une ressource naturelle et renouvelable.Le recyclage s’effectue en trois phases principales : - Le pulpage et le défibrage : Ce brassage dans de l’eau permet de rompre les liaisons entre les fibres de cellulose et de les séparer des produits résiduels qu’ils pourraient contenir. - L’épuration : L’épuration sépare les fibres des colles, vernis, agrafes - Le désencrage : se procédé est essentiellement utilisé dans le cas du recyclage des journaux-magazines. Grâce à la réduction des déchets résultant de son activité de recyclage, l’industrie papetière permet aux collectivités d’éviter les coûts de leur élimination.

En 2009, la France a produit 1,65 millions de tonnes de déchets plastiques. Elle en a recyclé 18% et transformé environ 37% en valorisation énergétique. Les 45% restants sont partis en décharge.Les plastiques se distinguent en deux grandes familles selon leurs propriétés mécaniques et chimiques : - Les thermoplastiques / PEHD, PEVC, PP, PVC, PS, ... : Ils fondent sous l'effet de la chaleur et reprennent leur rigidité en refroidissant. Techniquement, ils peuvent être recyclés ou régénérés. - Les thermodurcissables et composites / Bakélite, résines époxys, etc. : Leur transformation étant irréversible, ils ne peuvent être régénérés. Ils sont souvent réincorporés, après broyage, comme charge dans des résines neuves, ajout de propriétés particulières. Le recyclage est un enjeu technique et environnemental majeur : l’utilisation de plastique recyclé diminue de 80 à 90% la consommation d’énergie par rapport à la production de plastique vierge.

Ces déchets sont très rarement recyclés, ils vont dans un centre de valorisation énergétique, des incinérateurs ou des sites d'enfouissement.Certaines entreprises proposent des programmes pour la mise en place du recyclages dans les établissements scolaires

Ces déchets peuvent poser plusieurs problèmes s’ils sont mal gérés :- Un risque pour la santé publique - Des nuisances odorantes pour le voisinage - S’ils sont exposés à la pluie, ces déchets peuvent polluer les nappes phréatiques ou endommager les sols.Enfin, un argument économique : L’île de France produit 3846 tonnes de compost par an, qui lui rapportent (à 30 € la tonne) 115 000 euros par an ! Source : ADEME 2007

Les piles et les accumulateurs contiennent des métaux lourds (mercure, zinc, plomb, cadium) en grandes quantités. Ces métaux lourds sont connus pour être dangereux pour la santé et pour l’environnement : une pile au mercure jetée dans la nature suffit pour contaminer 1m3 de terre et 1000 m3 d’eau pendant 50 ans !En raison de la dangerosité des métaux lourds, la santé publique est également concernée par ces pollutions. Les intoxications au mercure sont possibles par inhalation ou ingestion. Manger des animaux contaminés par le mercure est donc un vecteur d’intoxication. Ce métal est connu depuis l’antiquité pour provoquer des troubles neurologiques : tremblements, difficultés d’élocution… Les autres métaux lourds ont des effets tout aussi effrayants sur le système nerveux, le sang et les reins.

En France, seule une pile sur trois est recyclée. Deux usines seulement ont les capacités de recycler les piles usagées à grande échelle grâce à des fours capables de fondre les piles à 1 200 degrés pour en récupérer les métaux lourds.Donc deux tiers des piles et accumulateurs sont soit jetés dans la nature, avec les effets désastreux sur l’environnement décrits ci-dessus, soit jetés à la poubelle. Dans ce cas, les piles sont incinérées, et les métaux lourds qu’elles contiennent polluent l’atmosphère et les déchets d’incinération.Il faut savoir que les piles sont facilement recyclables : à partir d’une tonne de pile, on extrait jusqu’à 600 kg de matériaux réutilisables

Ces déchets peuvent poser plusieurs problèmes s’ils sont mal gérés :- Il faut entre 10 et 100 ans pour que l'objet se dégrade dans la nature mais l'oxydation est très lente et l'objet peux rester indéfiniment.- Les sols peuvent être polués suite à l'oxydation du matériaux- Les métaux dans la nature peuvent provoquer des incendits. (conductivité thermique, reflet)

Théoriquement, l’aluminium est recyclable à l’infini : L’aluminium, une fois produit, est recyclable et recyclé indéfiniment et cette opération ne consomme que 5% de l’énergie initialement nécessaire. A chaque rénovation ou déconstruction, le métal est intégralement récupéré pour être refondu et engendrer ainsi une nouvelle matière première possédant les mêmes qualités d’origine. L’aluminium a ainsi un cycle de vie de la naissance… à la naissance. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l’emballage n’est que d’environ 30%.Pourtant le taux de recyclage global de l’aluminium est estimé à 49%(1) ; ce qui signifie que si on ne le recycle pas à 100%, on va tout de même finir par épuiser la ressource.On estime que cette ressource naturelle sera épuisée en 2139.

Ces déchets peuvent poser plusieurs problèmes s’ils sont mal gérés :- Il faut plus d'un an pour que certain papier tels que les journaux pour disparaitre dans la nature- Pour fabriquer du papier il faut utiliser du bois- le chlore contenu dans certain papier est très polluant

Ces déchets peuvent poser plusieurs problèmes s’ils sont mal gérés :- Un effet nuisible sur la terre et dans les cours d'eau en affectant la vie sauvage- Une nuissance visuelle- Il faut plus de 400 ans pour que le plastique se dégrade dans la nature

Les risques

Comment sont-ils gérés ?

Les risques

Comment sont-ils gérés ?

Comment sont-ils gérés ?

Les risques

Comment sont-ils gérés ?

Aluminium, canette, ...

Le tri sélectif

les aliments

Comment sont-ils gérés ?

Comment sont-ils gérés ?

Les risques

Comment sont-ils gérés ?

Papier, carton, mouchoir, ...

Comment sont-ils gérés ?

Plastiques, bouteilles, yaourts, ...

liens :

Pour aller plus loin ...

Piles

Comment sont-ils gérés ?

les stylos, encre, crayons, ...

Comment sont-ils gérés ?

Comment sont-ils gérés ?

Les risques

Les risques

Comment sont-ils gérés ?

dans nos classes

jeu de tri

jeu de tri

La fabuleuse aventure des déchets

Les piles

ADEME ( Agence de l'environement et de la maitrise de l'énergie )

Full transcript

Get inspired